RDC : Les magistrats autorisés de traquer les homosexuels !

 

Dans un document rendu public ce jeudi 20 juin dont une copie est parvenue au média en ligne non-aligné, le Procureur Général près la Cour de Cassation vient de donner l’autorisation aux magistrats d’engager des poursuites judiciaires contre les pratiques à caractère sexuel et homosexuel.

Cette décision est prise à la suite de l’instruction du Ministre d’État de la Justice et de Garde des sceaux de la République Démocratique du Congo (RDC). Dans cette lettre, Firmin Mvombe a indiqué que la loi sera appliquée « pour garantir la sérénité dont le pays a besoin ».

« Il va sans dire qu’autant pour les nuisances sonores que pour les faits infractionnels découlant de certains comportements sexuels, il y a atteinte à la tranquillité publique et aux bonnes mœurs. La loi étant mise à l’épreuve, il sied de la faire triompher dans la mesure où il en va de la sérénité dont le pays a besoin », lit-on dans cette correspondance.

Lire aussi  FEC : Dieudonné Kasembo, candidat unique, élections confirmées ce mercredi (Conseil d'État)

Pour ce faire, Firmin Mvombe Mambu a instruit de commencer par des actes de sommation assortis d’une campagne de sensibilisation « pour éviter, dans l’avenir, des faux fuyants pour ceux qui seraient pris la main dans le sac ».

Pour rappel, cette décision est intervenue suite à une lettre du Ministre d’État de la Justice adressée au Procureur Général près la Cour de Cassation le 15 juin. Constant Mutamba avait demandé à Firmin Mvombe Mambu de poursuivre en justice les personnes qui font l’apologie du sexe en groupe et de l’homosexualité. Cette pratique porte atteinte à l’ordre de la famille et aux bonnes mœurs en RDC, avait-il argumenté.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires