COVID-19/Nord-Kivu : à Butembo, des voyageurs violent clandestinement la mesure d’isolement de la ville

La mesure d’isoler les villes de Goma, Butembo et Beni, au Nord-Kivu n’est pas respectée dans la ville commerciale de Butembo.

Si d’aucuns se sont courbés pour éviter la propagation de la pandémie de coronavirus dans cette province déjà touchée, d’autres par contre exercent leurs activités normalement en dehors de la ville.

En effet, des voyageurs passent notamment par la barrière Kangote à la sortie vers la ville de Beni, trompant la vigilance des éléments de l’ordre sous prétexte qu’ils sont des commerçants des denrées alimentaires qui sont, eux, exemptés de cette mesure drastique.

Réagissant à ce sujet jeudi 16 avril, la société civile du Nord-Kivu s’inquiète de cette situation qui risque de causer le pire aux habitants. Edgard Katembo Mateso qui en est le 1er
Vice-président dénonce la complicité des agents commis aux barrières entre Butembo et Beni qui « enregistrent plus de 4000 passagers par jour ».

Pour sa part, le maire de Butembo, Maître Mbusa Kanyamanda Sylvain, a, en début de la semaine, mis en garde quiconque se permettrait de violer la mesure de la mise en quarantaine, car, selon lui, il subira la rigueur de la loi.

Il sied de rappeler que le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait décidé, depuis le 6 avril dernier, d’isoler toutes les 3 villes de la province pendant 14 jours après que celle-ci ait enregistré 5 cas confirmés de coronavirus.

Pour l’instant, le cumul reste le même en province avec un cas de guérison.

Christopher Kambale à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires