RDC-Suspendre ou continuer le championnat de LINAFOOT ? : la CAF met la pression à la FECOFA

Le championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot) se poursuivra ou pas ? En tout cas, il appartient désormais à la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) de fixer l’opinion. Et pour ce faire, les dirigeants du football congolais ont juste 48 heures conformément à l’échéance fixée par la Confédération Africaine de Football (CAF) au mardi 5 mai à minuit.

Côté gestionnaires de la Linafoot, tout serait réglé. C’est le samedi 2 mai que le comité organisateur de ce championnat s’est réuni à la demande. Vraisemblablement, il a transmis toutes les données devant permettre à l’instance faîtière du football de la RDC à se prononcer.

Non seulement Constant Omari et ses collègues devront répondre à l’affirmatif ou négatif à la demande de la CAF, mais également ils devront déterminer les trois premiers clubs devant représenter le pays aux joutes africaines à venir. Pas facile dès lors que le championnat ne peut arriver à terme suite à la crise engendrée par la pandémie du COVID-19.

La FECOFA a plusieurs possibilités devant elle pour opérer ce choix. Il s’agit d’abord de tenir compte du classement partiel. Dommage que les clubs en compétition n’ont pas joué le même nombre de matchs.

Deuxième hypothèse, se baser rien que sur le classement de la phase aller. Là aussi, tous n’ont pas joué le même nombre de matchs. La rencontre Maniema Union contre DCMP s’est finalement jouée après que les autres clubs avaient commencé les matches retour.

Plus question non plus de recourir au classement de la dernière saison. Aucun texte réglementaire ne le prévoit. Voilà qui pourrait pousser la FECOFA à s’appuyer sur son pouvoir discrétionnaire pour choisir les clubs représentants la RDC à la Ligue des champions Africaine et en Coupe de la Confédération.

Rachidi Mabandu Mikondo

Lire aussi

Les plus populaires