« L’insécurité à Lubumbashi n’est pas un mouvement de cambriolage au vrai sens du mot, c’est un sabotage des institutions » (G. Kyungu)

Le Président de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo, UNAFEC, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza a, lors d’un point de presse animé dimanche 10 mai 2020, évoqué la question liée à l’insécurité qui sévit dans la ville de Lubumbashi au Haut-Katanga.

 » L’insécurité à Lubumbashi n’est pas un mouvement de cambriolage au vrai sens du mot, c’est un sabotage des institutions. On tue tous les jours, c’est devenu du sport ? Franchement il y a anguille sous roche, c’est ce qu’on appelle guérilla « , a déclaré Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

A l’en croire, il est important de dénicher tous les mouvements qui opèrent pour nuire les intérêts de la population.


 » Il y a des groupes initiés pour saboter l’action du chef de l’état tant au niveau national que provincial. Il faut dénicher tous ces mouvements et les mettre en déroute », a-t-il préconisé.

Il sied de noter qu’un bon nombre de ménages de la ville de Lubumbashi sont visités ces derniers jours par des hommes armés.

Lire aussi  Ituri : 12 rebelles tués et 5 armes récupérés par l'armée à Otomaber et Mambelenga

Le gouverneur Jacques Kyabula a nommé un nouveau ministre provincial de l’intérieur en vue de faire face à l’insécurité à Lubumbashi.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires