Mambasa : « On sait quand une guerre commence mais personne ne sait quand et comment elle va se terminer (Abdallah Pene Mbaka)

L’ancien gouverneur de la Province de l’Ituri et notable du territoire de Mambasa a réagi aux menaces d’attaques des rebelles Maï-Maï contre le centre de négoces de Biakato, situé à plus de 70 km au sud de Mambasa centre.

Dans un message relayé sur les réseaux sociaux, Abdallah Pene Mbaka met en garde les populations contre les effets de la guerre.  » La guerre n’est pas une bonne chose. Elle n’amène jamais le développement. Elle n’amène que la désolation, avec ses corollaires dont la mort des innocents, le déplacement de la population, la destruction des infrastructures socio-économiques de base, la paupérisation de la population », souligne-t-il.

Il invite tous ceux qui sont « tentés par cette aventure de cesser immédiatement et de revenir à la raison ». Et que « ceux qui veulent être des militaires et servir sous le drapeau, qu’ils s’engagent dans les FARDC ».


Pour rappel, des tracts annonçant une attaque imminente des combattants Maï-Maï ont été ramassés la semaine dernière dans la localité de Biakato, chef-lieu de la chefferie des Babila Babombi. Cette partie du territoire de Mambasa est depuis deux ans maintenant le sanctuaire des groupes armés aux revendications inconnues. Depuis le début de l’année, quelques incursions des combattants ADF ont été signalées dans cette partie frontalière avec le Territoire de Beni dans le Nord Kivu.

Lire aussi  Ituri : Deux personnes blessées par balle dans une embuscade près de Mongwalu

Andy Kambale Matuku, Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires