RDC/COVID-19 : Le gouvernement s’emploie à augmenter la capacité de diagnostic

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé lundi 18 mai 2020 à l’Institut National de Recherche Biologique (INRB), la cérémonie de remise de kits de dépistage rapide du COVID-19. Il s’agit de 50.000 cartons qui comprennent 25 pipettes chacun. Le coût global de ces tests, fabriqués par la firme Belge ZENTECH basée à Liège, est de 520.000 dollars, obtenus sur fonds propres du Gouvernement de la République.

« Le gouvernement ne croise pas les bras, par contre il se bat pour contrer cet ennemi qui nous a envahi. Aujourd’hui, le Premier Ministre est venu remettre les kits de tests de COVID-19 au secrétariat technique. Plus au moins 50.000 Kits qui contiennent dans chaque boîte 25 tests pour avancer dans les tests. Il y aura maintenant beaucoup plus de tests qui seront faits et le retard que nous connaissons par rapport au résultat n’existera plus », a déclaré Eteni Longondo, Ministre de la santé qui a accompagné le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Lire aussi  RDC : "Tant qu'il n'y a pas un procès pour tous ceux qui sont morts pour la démocratie, il n'y a pas un État de droit" (Moïse Katumbi)

Ces kits de dépistage rapide permettront de mieux cerner la dispersion de la maladie dans la population.


« Le secrétariat technique remercie le gouvernement pour ce geste. L’arrivée de ces tests rapides va nous permettre d’augmenter notre capacité de diagnostic et surtout nous pouvons maintenant connaître la façon dont le virus circule dans la population. Avec cela, nous pouvons donc prendre des mesures, comment nous devons lutter contre cette épidémie », a ajouté le Docteur Jean-Jacques Muyembe, Coordonnateur du secrétariat technique de riposte contre le COVID-19 en RDC.

Dans son bulletin épidémiologique, l’équipe de riposte compte 1538 cas confirmés positifs, 272 guéris contre 61 décès depuis l’apparition de cette pandémie sur le sol congolais.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires