Meurtre d’un militant de la LUCHA à Beni : Fayulu charge Kabila et Tshisekedi

Un jeune militant du mouvement citoyen lutte pour le changement, LUCHA, a été tué lors d’une marche pacifique organisée en ville de Beni jeudi 22 mai 2020, alors que la marche pacifique visait à décrier la montée de l’insécurité et des massacres par les rebelles ougandais d’ADF. Pour l’opposant Congolais Martin Fayulu, la Lucha continue à payer un lourd tribut pour réclamer des droits fondamentaux garantis par la Constitution.

Sur son compte Twitter, Fayulu affirme que « le régime sanguinaire de Kabila continue avec son proxy Tshisekedi, à tuer sans merci de braves jeunes », tout en condamnant ce nouveau cas d’assassinat d’un militant pro-democratie.

La police urbaine de Beni a annoncé que le policier présumé meurtrier du jeune militant est déjà aux arrêts et pourrait comparaître dans une audience foraine.


Tommy Lupemba

Lire aussi  Maï-Ndombe : Des agents non reconduits de la Direction Générale des Recettes saisissent l'Ass. prov. pour leur réhabilitation

Lire aussi

Les plus populaires