Ituri : Au moins 13 miliciens « Chini y’a Kilima » neutralisés par l’armée le weekend-end dernier à Irumu

Les Forces Armées de la RDC ont neutralisé au moins 13 miliciens dans une offensive lancée dimanche contre une position des miliciens de la Force Patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) autrement appelés « Chini y’a Kilima  » au village Chini ya Kilima, à 50 Km au sud de Bunia en territoire d’Irumu.

Un journaliste joint depuis Nyankunde indique que les combats se sont poursuivis jusque lundi 8 juin dans la matinée. L’armée a surpris une centaine de miliciens qui s’étaient rassemblés dans cette localité proche de Nyankunde dans la chefferie des Andisoma au sud du territoire d’Irumu en vue de planifier des attaques contre les positions de l’armée dans la région signalent des sources locales.

Une information rendue publique par le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri. Il indique que des armes ainsi que des munitions de guerre ont aussi été récupérées par les FARDC. Au cours de ces combats, deux soldats loyalistes ont été légèrement blessés.

Lire aussi  Ituri/Insécurité à Irumu : Les activités socio-économiques suspendues au-delà de 18 heures à Komanda

La société civile d’Irumu indique que plus de 30 villages sont vidés de leurs habitants en chefferie des Andisoma et de Mobala à la suite de l’activisme de cette milice. Ces combats interviennent après le passage du gouverneur dans la région. Lors de son passage, Jean Bamanisa avait appelé ces miliciens à cesser leur activisme afin de permettre le retour des déplacés dans leurs villages.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires