Kasaï : Un responsable d’un immeuble menace de traduire le gouvernement provincial en justice pour non-paiement des arriérés de loyer de 22 mois

Le bailleur de l’immeuble privé papa Yaya qui hébergait cinq ministères du gouvernement provincial du Kasaï, leurs cabinets respectifs et le secrétariat exécutif, menace de traduire en justice le gouvernement provincial pour insolvabilité de 22 mois d’arriérés de loyer. Une somme qui est estimée à 88.000 USD, précise le propriétaire de l’immeuble « Papa yaya ».

Dans une interview accordée mardi 16 juin à la presse locale, le bailleur Emmany Colon  revendique 88.000 dollars américains au gouvernement provincial que dirige le gouverneur Dieudonné Pieme Tutekot. Cependant, il révèle que le prix convenu pour la location de son bâtiment était fixé à 4.000 dollars américains par mois. Cela depuis l’époque de l’ancien gouverneur Marc Manyanga Ndambo.

Confronté à d’énormes difficultés pour régulariser la situation, le gouvernement provincial du Kasaï a opté pour le déguerpissement afin de ne pas accumuler les dettes.


 » Le vice-gouverneur Gaston Nkole avait convoqué une réunion le mercredi pour nous dire qu’ils n’ont pas les moyens pour nous payer suite à la rétrocession et ne veulent pas accumuler les dettes. Ils nous ont joué un jeu, les ministres provinciaux  sont partis avec nos dettes, ça fait 22 mois qu’ils n’ont pas payé. Ils payaient 4.000 USD par mois, ce qui fait un total de 88.000 dollars américains », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Kinshasa : "Si Rossy Mukendi est décédé c'est pour qu'il n'y ait pas des arrestations arbitraires au Congo" (Popol Badjegate, jeunesse Kabiliste)

Et de poursuivre, « ils nous avaient promis qu’ils vont verser l’acompte avant de sortir et puis le reste ils vont continuer à payer, mais malheureusement ils n’ont pas honoré leurs paroles ».

Contacté, le gouverneur Dieudonné Pieme n’a pas voulu faire trop de commentaires.

« Mon gouvernement avait donné un préavis de six mois au propriétaire de l’immeuble. À l’issue de ce préavis, mon gouvernement s’était engagé à libérer cet immeuble. Pendant ce temps, nous avons identifié deux édifices publics pour y héberger les ministères et son personnel. Nous avons épuisé notre préavis le 12 juin 2020 et nous n’avions pas de raison de rester dans cet immeuble privé », a-t-il dit.

Pour sa part, Alain Nkashama Muana, Coordonnateur provincial de la Nouvelle Société civile congolaise (NSCC), fustige la manière de faire du gouvernement provincial. Il estime que cette façon de faire réduit la province du Kasaï à un niveau très bas. « C’est très honteux pour la province du Kasaï, tout kasaïen honnête doit comprendre que nous avons été humiliés et réduits par la mauvaise manière de faire du gouvernement provincial que dirige Dieudonné Pieme. Si on deguerpit le gouvernement provincial c’est parcequ’il n’a pas payé les frais de loyer, c’est vraiment regrettable », a-t-il déploré.

Lire aussi  Forum Italia Africa Business Week : À Rome, Augustin Kibassa présente la RDC comme "pays solution" et "invite les entrepreneurs à venir investir"

Dans la foulée, il a rappellé que le gouverneur Dieudonné Pieme se ventait de la mobilisation (lors d’une conférence de presse) des recettes maximisées au niveau de la Direction Générale des Recettes du Kasaï, DGRKAS, au moment où les agents de cette institution traversent plusieurs mois d’impaiement.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires