Sud-Kivu : Les militants de l’UNC Walungu exigent la « libération immédiate » de leur leader Kamerhe

Les militants et sympathisants de l’Union pour la Nation Congolaise, « UNC », ne cessent de manifester pour exiger la libération du directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe.

La journée du jeudi 6 août, les militants de l’UNC Walungu dans la province du Sud-Kivu étaient dans la rue pour exiger également la « libération immédiate » de leur leader.

Pour eux, le président de l’UNC, allié de taille du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est détenu injustement dans la prison de Makala.

Il sied de signaler qu’une série des marches sont également prévues la journée de ce vendredi dans plusieurs villes et territoires dans la province du Nord-Kivu. Dans la ville de Kinshasa, le gouverneur Gentiny Ngobila a interdit la tenue de cette marche.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires