Budget trimestriel consommé en un mois : « La présidence de la République, n’a consommé que l’équivalent d’environ 10 millions USD (Mise au point)

Le service de communication de la présidence de la République Démocratique du Congo est sorti de son silence pour couper court à la polémique concernant un article de Jeune Afrique selon lequel la présidence de la République aurait consommé son budget trimestriel de plus de 17 millions USD en un mois.

L’article de Jeune Afrique, « s’appuyant sur le Plan d’engagement, affirme que la Présidence de la République a consommé 17,6 millions de dollars américains pour le mois de juillet sur des prévisions budgétaires de 16 millions de dollars américains pour les mois de juillet, août et septembre 2020 ».

Or précise le service de communication de la présidence, Jeune Afrique n’ignore pas que la réalité des dépenses publiques des institutions est mieux
renseignée par un autre instrument, le Plan de trésorerie établi au Ministère des Finances plutôt que dans le Plan d’engagement du Ministère du Budget.


Pour le service de communication de la présidence, « Jeune Afrique aurait dû, dans le strict respect des règles de l’art, se donner la peine d’approcher les services du Président de la République, notamment le Comptable Public principal des dépenses affecté à la Présidence par le Ministère des Finances pour avoir des chiffres exacts sur ce que la Présidence a réellement consommé ».

Lire aussi  Tanganyika : l'UDPS/Kibassa rejette les accusations de complot contre Zoé Kabila et place la déclaration de son Fédéral sous l'angle de la démocratie

« En réalité, le Plan de trésorerie indique que pour le mois de juillet, la Présidence de la République, n’a consommé que l’équivalent d’environ 10 millions de dollars américains soit 19
923 000.000 Francs congolais. Il y a donc un écart de plus de 7,6 millions de dollars par rapport aux montants avancés par JA qui ne sont jamais passés dans les livres de la Présidence, mais qui figurent dans le Plan d’engagement.
Cette enveloppe budgétaire de 10 millions de dollars américains, a servi notamment aux rémunérations du personnel de la Présidence de la République et au frais de fonctionnement », souligne la mise au point de la présidence.

Celle-ci ajoute que « des données de plusieurs mois qui ont suivi la déclaration de la pandémie du coronavirus renseignent que la Présidence de la République n’a guère dépassé le plafond de 5 millions de dollars américains mensuels ».

« Il est évident que si JA avait fait preuve d’un minimum de rigueur et de professionnalisme, il se serait évité cette grossière méprise qui étale une ignorance flagrante des étapes de la chaine de la dépense. Les chiffres du Plan d’engagement ne sont pas nécessairement et aveuglement repris sur le Plan de trésorerie tout comme au niveau du paiement par la Banque Centrale du Congo », fait savoir le service de communication de la présidence de la République.

Lire aussi  Urgent-Pétition contre Kabund : Bousculade à l'Assemblée Nationale, plénière suspendue

Autre fait que la présidence de la République tient à dénoncer, « c’est l’amalgame sciemment entretenu entre le
Président de la République et la Présidence de la République ».
« L’article de JA tend à faire croire, à l’aide des chiffres factices, que ces crédits budgétaires sont consommés
exclusivement par l’institution Président de la République, incarnée par la personne de son Excellence Félix Tshisekedi », déplore le service de communication de la présidence.

La rédaction

Lire aussi

Les plus populaires