Bandundu : Les enseignants du secteur public boycottent la rentrée scolaire et décrètent une grève

A l’issue de l’Assemblée générale ordinaire tenue ce mardi 13 octobre 2020 à Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu, les enseignemants ont décidé de boycotter la rentrée scolaire édition 2020-2021 et ont par la même occasion décrété une grève.

Selon Fitila Mbey, président urbain de la délégation syndicale des enseignants de la ville de Bandundu, le gouvernement national n’a pas pris en compte leurs revendications, notamment la mécanisation des nouvelles unités.

« (…) L’assemblée a décidé de boycotter la rentrée scolaire et la non-reprise des cours du 12 octobre 2020 jusqu’à nouvel ordre. Nous avions demandé à ce que le gouvernement prenne en charge les enseignemants nouvelles unités, le reversement des enseignants à la fonction publique et la paie du deuxième et troisième palier que le gouvernement nous avait promis et tant d’autres », a déclaré, Fitila Mbey, président urbain de la délégation syndicale des enseignants de la ville de Bandundu.

Lire aussi  Beni : Réclamation de la prime de risque par les médecins, la nouvelle société civile inquiète

Et de poursuivre « comment expliquer qu’un gouvernement qui a fait travailler les enseignants nouvelles unités l’année passée entière sans être payés, pourtant ils sont des pères des familles et cette année le gouvernement veut qu’ils travaillent de nouveau sans être payés. Pour nous, pour que les enseignants reprennent leur travail, il faudra que le gouvernement s’acquitte de tout ce que nous avons demandé », a-t-il conclu.

La date de la rentrée scolaire édition 2020-2020 était fixée au 12 octobre 2020 et à Bandundu ville, seules les écoles privées avaient ouvert leurs portes et commencé les enseignements.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires