Haut-Katanga : les écoles conventionnées catholiques soumettent des propositions et recommandations au gouvernement provincial

 

Le syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques soumet des propositions et recommandations au gouvernement provincial du Haut-Katanga. Cela fait suite au mouvement de grève observé dans ces établissements scolaires le mercredi 14 octobre. C’était au cours d’une réunion de restitution tenue au lycée Wema.

Le président des syndicalistes a, au cours de cette réunion, passé en revue les pourparlers de sa rencontre avec le vice gouverneur Jean-Claude Kamfwa. « C’est depuis le mois de mars dernier que nous avons déposé le cahier de charge à l’inspection même au gouvernorat de province, mais aucune solution n’a été trouvée », fait-il savoir.

« Une semaine avant la rentrée scolaire, nous avons demandé aux autorités éducatives de faire une réunion tripartite avec le gouvernement et les enseignants en vue d’évaluer l’année scolaire qui vient de s’achever, toujours pas de réponses favorables. C’est pourquoi nous avons demandé à tous les enseignants de ne pas prester », s’est exprimé M. Banza.


Pour sa part, le vice-gouverneur de la province a demandé aux syndicalistes de rentrer à leur base et de trouver des propositions concrètes auxquelles le gouvernement provincial peut apporter facilement des solutions. Après la rencontre, les syndicalistes ont proposé de prendre en charge les primaires seulement et les recommandations trouvées dans le cahier de charge surtout celle de l’amélioration de conditions de travail.

Lire aussi  ISTA : le DG Kasengedia n'est pas impliqué dans une affaire de sextape et n'a jamais été révoqué (mise au point)

La grève se poursuit dans ces écoles en attendant la réponse des autorités provinciales du Haut-Katanga, apprend-t-on.

Francine Ntumba à Lubumbashi

Lire aussi

Les plus populaires