MinembweGate : En sit-in devant l’Assemblée Nationale, Gekoko Mulumba et des jeunes des mouvements citoyens exigent le départ de Ruberwa

 

En sit-in devant le palais du peuple le lundi 19 octobre devant l’Assemblée Nationale, le député provincial Gekoko Mulumba et des jeunes des mouvements citoyens ne jurent que sur la déchéance d’Azarias Rubebwa, à la tête du ministère de la décentralisation et réforme institutionnelle.


Ces manifestants qui disent « non à la balkanisation de la RDC sont munis des calicots sur lesquels on peut lire, « Ruberwa doit rentre au Rwanda, après l’avoir retiré la nationalité congolaise ».

Pour Gecoco Mulumba qui mène ce mouvement de sit-in à l’extérieur de l’Assemblée Nationale pendant que se tient la plénière, depuis 2013 le gouvernement avait refusé de transformer Minembwe en commune, mais, Azarias Ruberwa l’a fait de son propre gré.



« Pour ça, il doit être sanctionné comme c’était le cas avec le ministre de la justice, Célestin Tunda. Nous sommes là pour demander aux députés de sanctionner Azarias Ruberwa, à l’issue de son interpellation de collègue Mohindo Nzangi au sujet Minembwe. Pour la petite histoire depuis 2013, le gouvernement congolais avait refusé de transformer Minembwe en commune. Mais, Azarias Ruberwa l’a fait en catimini de son propre gré sans consulté les autres. Il doit être sanctionner comme on l’a fait avec le ministre de la justice » , a t-il déclaré à ACTU7.CD.

Il a par ailleurs tiré l’attention des députés nationaux de ne pas laisser échapper Azarias Ruberwa dans leur filet.

« Nous disons aux députés que s’ils font une erreur de sauver Mr Azarias Ruberwa, nous connaissons leur maison », a t-il laissé entendre.

Il demande au Chef de l’État Félix Tshisekedi qui a pris une mesure conservatoire sur ce dossier de Minembwe de passer à une décision définitive, en annulant administrative ce qui a été fait dans cette partie du Sud-Kivu.

Sur interpellation du député national, Mohindo Nzangi du dossier Minembwe, Azarias Ruberwa a été convoqué par l’Assemblée Nationale pour donner les explications le lundi sur l’installation des autorités politico-administratives dans la commune rurale de Minembwe.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires