Kasaï-Central/Éducation : la nouvelle publication des listings crée le désespoir auprès des enseignants à Tshimbulu

 

La nouvelle société civile de Tshimbulu a décrié un risque de la non observance de la gratuité de l’enseignement suite à la publication des listings des enseignants qui a causé un désespoir auprès des enseignants qui ne se sont pas retrouvés sur ces listes.

Selon Augustin Mukenge Sha Bantu qui a confirmé cette nouvelle à ACTU7.CD ce jeudi 22 octobre 2020, les enseignants sont désespérés et se demandent où les enfants iront si les enseignants arrêtaient de dispenser les cours.

« Il y a risque que la gratuité ne soit pas observée car avec la sortie des listings, il y a désespoir », a-t-il dit.


 » il y a des plaintes partout, sur 149 écoles primaires recensées, seulement 17 sont sorties pour la sous division Dibaya 1. Sur place à Tshimbulu, une seule école or il y a plusieurs élèves dans ces écoles. Ces enfants iront où? », s’interroge-t-il.

C’est ainsi que Mukenge Sha Bantu invite le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités car, précise-t-il, beaucoup d’enfants vont manquer les études cette année.

Lire aussi  RDC - EPST : bientôt la reprise des cours!

Il sied de préciser que le mercredi 21 octobre 2020, des listings des enseignants pris en charge par l’Etat étaient rendus publics à Tshimbulu. Cette situation a suscité plusieurs contestations et découragements auprès des enseignants qui s’interrogent sur leur devenir en enseignement sans être mécanisés. Certains ont pris la résolution de sécher les cours. La nouvelle société civile ne cesse d’inviter tout le monde au calme et d’éviter de politiser la gratuité de l’enseignement.

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires