Kwilu : Accusé de bloquer la tenue des séances plénières, le bureau de l’Assemblée provinciale dément s’explique

Le rapporteur de l’Assemblée provinciale du Kwilu, Félicien Lupemba a, dans une interview accordée à ACTU7.CD réagi à la déclaration de quelques députés provinciaux accusant les membres du bureau de vouloir bloquer les séances plénières.

Pour lui, ce sont de fausses accusations étant donné que 3 des 5 membres composants le bureau étaient présents et pour eux, le quorum du bureau était atteint.

« (…) ce sont de fausses accusations et cette déclaration est non fondée puisque la plénière était convoquée en bonne et due forme, après l’ouverture de cette plénière de ce jeudi 22 octobre 2020, à l’appel nominal, nous avons remarqué que seuls 20 députés sur les 48 que compte l’Assemblée étaient présents dans la salle dont 10 du FCC et 10 autres de Lamuka, or pour que le quorum soit atteint, il faut au moins 25 députés, ce qui n’était pas le cas et le président était dans l’obligation de lever la séance plénière », a déclaré, Félicien Lupemba, rapporteur de l’Assemblée provinciale du Kwilu


Et d’ajouter « on doit se réserver de tenir certains propos à l’égard du bureau, ce dernier ne bloque en rien la ténue des plénières, d’ailleurs le bureau avait mis à la disposition de tous les députés les frais de transport pour demander que chaque député soit à Bandundu-ville pour commencer le travail. Mais il y a des députés qui sont encore dans leurs bases et d’autres à Kinshasa mais nous les membres du bureau sommes-là, en quoi bloquerons-nous les séances plénières ? », a-t-il conclu

Lire aussi  L'UNC désigne Tshisekedi comme son candidat à la présidentielle de décembre 2023

Bien avant sa réaction, quelques députés provinciaux ont fait une déclaration le jeudi 22 octobre 2020 accusant les membres du bureau de vouloir bloquer la ténue des séances plénières.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires