Kwilu : « Nous devons user des droits pour solliciter la déchéance de ce bureau » (Déclaration des députés)

A la suite de la levée de la séance plénière convoquée ce jeudi 22 octobre 2020 à l’Assemblée provinciale du Kwilu, puisque le quorum n’étant pas atteint, quelques députés provinciaux ont fait une déclaration.

Pour ces députés provinciaux, le bureau de l’organe délibérant du Kwilu bloquerait la ténue des plénières alors que la session a été ouverte depuis le 30 septembre 2020.

« Nous sommes désolés de voir qu’une assemblée provinciale comme la nôtre, constituée d’intellectuels que nous sommes, on se rend compte que le bureau s’arrange à pouvoir demander aux députés de sécher les plénières. Ça fait plus de 3 semaines qu’on est là, on ne sait pas siéger puisqu’il y a des manœuvres dilatoires orchestrées par le bureau », a déclaré, Le député Claude Kumpel, porte-parole de circonstance.


Et de poursuivre « (…) on se rend compte que c’est le bureau qui bloque le fonctionnement de la province, raison pour laquelle nous estimons que nous devons user des droits pour solliciter la déchéance de ce bureau, au besoin par une déclaration de désaveu du bureau, nous allons récolter des signatures pour faire partir le bureau et constituer une autre équipe », a-t-il ajouté.

Lire aussi  Situation confuse à Lubumbashi : affrontements entre des jeunes de l'UDPS et du PPRD

Après que la séance plénière ait été levée, une bagarre entre députés du FCC et de Lamuka a éclaté dans la cour de l’organe délibérant du Kwilu.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires