Sud-Kivu : 50 fosses communes découvertes en plein cœur de la ville de Bukavu

Plus de 50 fausses communes ont été répertoriées dans plusieurs coins de la ville de Bukavu après des recherches qui ont été menées par l’ONG de défense des droits Humains SOS-Justice. Certaines de ces fausses communes sont situées dans le triangle Assemblée provinciale-Gouvernorat au centre-ville de Bukavu. Le porte-parole de SOS-Justice Didier Nyangi renseigne que la cérémonie de présentation du rapport desdites recherches sera organisée le jeudi 29 octobre 2020.

Ce jour coïncide avec l’anniversaire de l’assassinat de l’ancien archevêque de Bukavu, Mgr Christophe Munzihirwa tué par des troupes étrangères en 1996 au moment de la guerre de libération.

« Il y a plusieurs fosses communes sur lesquelles on a érigé des édifices. Nous devons honorer nos frères, sœurs et parents sauvagement tués pendant la guerre de la libération. Même si on a construit dessus, ces lieux sont identifiés et nous devons vraiment demander que l’Etat congolais fasse tout pour que justice soit faite et comme vous le savez nous sommes africains et nous devons honorer nos morts » a déclaré Didier Nyangi.


Le porte-parole de l’organisation SOS-Justice souligne que cette cérémonie vise à rappeler aux communautés les personnes qui ont été tuées pendant les guerres de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération) et du RCD (Rassemblement Congolais pour la Démocratie) dont les victimes ont été enterrées dans des fausses communes.
Didier Nyangi souligne que plus de 100 familles victimes de cette situation ont été contactées lors des enquêtes et certaines d’entre elles présenteront des témoignages.

Lire aussi  Nord-Kivu : Carly Nzanzu Kasivita réitère ses remerciements au chef de l'État pour son programme de 100 jours "qui est une réalité à Goma"

Expedit Kyalu, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires