Consultations : Improvisations, invités non invités, désorganisation…quand le Protocole d’État rend un mauvais service à Félix Tshisekedi

Le chef de l »État a certes matérialisé sa promesse faite celle d’organiser les consultations en vue de trouver une « Union sacrée de la nation ». Mais au-delà du marathon socio-politique constaté pendant une semaine au Palais de la Nation, se cache un bilan mitigieux pour le Protocole d’État. Improvisation des personnalités invitées, des invités non-invités pourtant figurant sur la liste, désorganisation dans l’accueil des hôtes du Président de la République…des couacs observés tout au long de cette période des consultations qui ne facilitent guère la tâche à Félix Tshisekedi.

ACTU7.CD a enregistré plusieurs plaintes de la part des personnalités politiques que de la société civile. Se confiant au média en ligne non-aligné, certains reconnaissent n’avoir pas reçu d’invitation de manière officielle. Curieusement, leurs noms ont été repris sur la liste du Protocole d’État et rendus publics par le service de communication de la Présidence de la République. D’où la question de savoir comment le Protocole d’État peut-il répertorier des invités sans au préalable les informer et les saisir officiellement à travers une invitation ?

Lire aussi  Procès 100 jours : le jugement rendu par le TGI/Gombe sur Kamerhe publié dans le Journal officiel, dénonce un cadre de l'UNC

Sur un autre registre, apprend-t-on, d’autres hôtes du chef de l’État qui se sont succédés au Palais de la Nation dans le cadre de ces consultations se sont tout simplement improvisés. Tel est « le cas de Muanda Nsemi qui ne serait pas invité mais s’est improvisé en dernière minute on ne sait par quelle magie ». Son arrivée en cascade en témoigne de la désorganisation qui a accompagné les rencontres de Félix Tshisekedi avec les forces vives de la Nation.


Alors que les medias locaux ont annoncé avec pompe l’absence de Bruno Tshibala et Matata Ponyo à ces consultations parce qu’ayant boycotté l’invitation de Félix Tshisekedi, ACTU7.CD est allé au-delà pour en savoir un peu plus. Abordés, des proches de l’ancien Premier ministre Tshibala avouent n’avoir pas reçu d’invitation officielle émanant du Protocole d’État en vue des consultations. Un raté de la part des organisateurs. « Ce qui lui a pourtant valu une diabolisation de la part de certains extrémistes pro-fatshi ».

Lire aussi  Kongo Central : 3 morts dans un accident de la circulation à Mbanza-Ngungu

Ce qui choque certains esprits est surtout le fait que d’autres personnalités ont été informées le même jour de leur audience avec le chef de l’État. Ce qui est, en quelque sorte, un manque de considération vis-à-vis de ceux avec qui Félix Tshisekedi comptent créer une « Union Sacrée de la nation » pour contourner le camp Kabila « accusé de bloquer les actions du 5e Président de la République Démocratique du Congo ».

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires