Goma : 5 élèves blessés, des vitres d’écoles caillassés à Mugunga pendant des accrochages entre élèves et enseignants

 

Au moins 5 élèves viennent d’être blessés dans le quartier Mugunga en ville de Goma pendant un jet des pierres dans une marche des élèves contre le mouvement de grève déclenché par les enseignants depuis le début de cette année scolaire.

Selon le président de la jeunesse du quartier Mugunga qui livre l’information à ACTU7.CD, des élèves ont envahi la rue et des écoles le matin de ce lundi 16 novembre 2020 pour exiger la reprise effective des cours et s’opposer aux grèves « inopportunes » entamées par leurs enseignants.

Celui-ci explique que, malheureusement, certains de ces élèves ont opté pour la violence pour faire entendre leurs voix. Ils ont caillassé des vitres d’écoles et se sont même attaqués physiquement à des enseignants avant que la police n’arrive sur place pour calmer la situation.


Le président des jeunes de Mugunga regrette cependant que 5 de ces élèves soient blessés pendant ces accrochages avec leurs enseignants.

Lire aussi  Kasaï-Oriental : L'Université Officielle de Mbuji-Mayi ferme la porte à la commission de contrôle de viabilité !

« C’est regrettable que cela soit arrivé. Ces enfants grièvement blessés viennent d’être admis dans une structure sanitaire de la place pour des soins appropriés. Nous espérons que les autorités vont trouver une solution rapide à leurs revendications pour éviter que pareille situation se reproduise », dit-il.

En effet, plusieurs enseignants des écoles publiques de la ville de Goma ont entamé des mouvements de grèves pour exiger la fixation des frais scolaires par l’arrêté de l’autorité Provinciale et la prise en charge des enseignants non payés et nouvelles unités et cela, après avoir constaté la non effectivité de la gratuité de l’enseignement prôné par le chef de l’État.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires