ISTA : 389 nouveaux ingénieurs finissent leurs études en dépit des difficultés liées au Covid-19

L’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA) a clôturé l’année académique 2019-2020. La cérémonie de collation de grade académique s’est déroulée le lundi 30 novembre en présence du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) Thomas Luhaka. Malgré la pandémie de coronavirus qui a perturbé le calendrier académique, 389 nouveaux ingénieurs ont été lancés sur le marché d’emploi.

Dans son discours de la politique générale de l’institution, Paul Kasengedia Mutumbe, Directeur général de l’ISTA, a félicité les étudiants de cette année pour leur discipline et esprit d’écoute. A l’en croire, « ils se sont comportés en patriotes et responsables avertis ». Ce qui, pour lui, a occasionné la diminution de nombre des troubles et incidents malheureux dans cette institution ».

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, le DG Paul Kasengedia a fait savoir que son alma mater a réussi à produire deux respirateurs artificiels, un distributeur automatique du gel hydro-alcoolique et une borne fontaine intelligente pour lave-mains. En outre, il a également développé une application informatique pour faire le suivi de l’évolution de la Covid-19, ceci sous le coaching des professeurs Simon Kidiamboko, Bovic Kilundu et du chef de travaux Cyprien Diboka.

Lire aussi  RDC-COVID-19 : 156 nouveaux cas confirmés à Kinshasa et au Kongo-Central (2.297)

Le comité de gestion de l’ISTA s’assigne les objectifs de continuer avec la vision des pères fondateurs de l’institut, celui d’en faire une des plus grandes écoles polytechnique de l’Afrique centrale avec comme missions de former des ingénieurs, des techniciens de haut niveau capable de concevoir et d’implémenter des solutions technologiques adaptées aux réalités du pays.

Le ministre Thomas Luhaka a, pour sa part, prodigué des conseils aux récipiendaires qui sont désormais considérés comme « des cadres scientifiques sur qui le Congo peut compter ». Ce dernier a invité les lauréats à développer le talent et d’entretenir le savoir acquis durant les cinq années.

 » L’enseignement supérieur a la mission de nous donner le savoir, transmettre les valeurs et de développer votre goût pour le savoir. Vous devez savoir une chose : le savoir s’entretient. Si vous ne l’entretenez pas,
vous allez le perdre », a dit Thomas Luhaka.

L’ISTA a été choisi comme institut pilote pour l’expérimentation du système LMD (Licence, Master et Doctorat, Ndlr), lequel a fait bénéficier un financement de 1.400.000 dollars américains et un équipement pour les ateliers et laboratoires afin que l’enseignement théorique puisse être enrichi par l’enseignement pratique.

Lire aussi  Joseph Kabila a promis aux députés FCC la copie de l'accord signé avec Félix Tshisekedi (JA)

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires