Ituri : Un député dénonce la perception des taxes par les miliciens de la CODECO sur la route Bunia-Mahagi-Aru

Le député provincial Jean Bosco Assamba, élu de Bunia en Ituri, vient de dénoncer la « perception illégale des taxes par les miliciens d’une faction de la Coopérative pour le Développement au Congo, CODECO, sur la route Bunia-Mahagi-Aru ».

Selon cet élu, les miliciens « imposent à tout véhicule qui passe sur la route nationale numéro 27, vélo et grand camion un montant qui va de 1 à 15$ ».

Cet élu provincial qui souligne que les mêmes passagers paient aussi les taxes dues au gouvernement, appelle l’Etat congolais à « les sécuriser et sécuriser leurs biens ».


Par ailleurs, il révèle que, cette tracasserie « se fait au vu et au su des FARDC et PNC ».
« Nous nous posons la question s’il y a complicité où comment avec ces miliciens qui perçoivent ces taxes illégales en toute quiétude », a-t-il déploré.

Jean Bosco Assamba recommande ainsi à l’armée de « chasser ces miliciens de la route car n’ayant aucun mandat pour percevoir l’argent de la population ». Quant à la délégation d’anciens seigneurs de guerre envoyés en Ituri par le président de la République, elle doit « sensibiliser ces miliciens et leur demander de laisser cette sale besogne qui n’est pas reprise dans leur accord ». Enfin, les miliciens doivent « respecter scrupuleusement l’acte d’engagement qu’ils ont signé eux-mêmes et laisser en paix la population », a-t-il conclu.

Lire aussi  Kongo Central/COVID-19 : Une marche des agents affectés à la riposte étouffée par la police à Matadi

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires