RDC-reformes politiques : Jean-Marc Châtaigner encourage les parties prenantes à oeuvrer dans le respect de cadre constitutionnel et acquis démocratiques

 

Les reformes politiques annoncées par le président de la République, Félix Tshisekedi lors de son adresse le dimanche 6 décembre, continuent de susciter des réactions de tous bords. La dernière en date est celle de l’ambassadeur de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo,
Jean-Marc Châtaigner « encourage toutes les parties prenantes à oeuvrer pacifiquement, tout en respectant le cadre constitutionnel et acquis démocratiques ».

« J’encourage toutes les parties prenantes de la RDC à oeuvrer pacifiquement, en respectant le cadre constitutionnel et acquis démocratiques en place depuis l’alternance de 2019, à la réalisation des reformes demandées par le peuple congolais lors des consultations politiques », a-t-il écrit dans un tweet le mercredi 9 décembre.

Le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a annoncé lors de son adrrese à la nation, la fin de la coalition Front commun pour le Congo et le Cap pour le changement (FCC-CACH). Il avait aussi promis la nomination d’un informateur qui aura pour mission d’identifier la nouvelle majorité au sein du parlement. Une décision qui a rencontré les préoccupations des différentes parties prenantes aux dernières consultations présidentielles.


José Muyaya

Lire aussi  RDC : La SADC compatit avec les victimes de l'éruption volcanique

Lire aussi

Les plus populaires