Mandat MONUSCO : la société civile du Nord-Kivu plaide pour le changement de la méthode de travail

Mandat MONUSCO : la société civile du Nord-Kivu plaide pour le changement de la méthode de travail

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a annoncé le renouvellement pour une année du mandat de la mission onusienne en République Démocratique du Congo (MONUSCO).

Cette décision semble ne pas être bien accueillie par les couches de la population dans l’Est du pays où les groupes armés sèment terreur et désolation.


La société civile coordination provinciale du Nord-Kivu appelle la MONUSCO à changer sa manière de travailler. Dans une interview accordée à ACTU7.CD ce samedi 19 décembre, Edgar Katembo Mateso, 1er Vice-président de cette structure citoyenne, souligne que les casques bleus ne sont pas seulement appelés à soutenir les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) mais qu’ils doivent aussi s’engager activement dans la traque des rebelles.

“La MONUSCO sait qu’elle n’est pas seulement appelée à appuyer les FARDC mais qu’elle doit aussi aller au front sans ou avec notre armée”, a lâché Edgar Katembo Mateso.

Lire aussi  Beni : “Tentera”, un nouveau réseau des ADF domestiques repéré à l'ouest d'Oïcha

Il sied de noter que le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) déplore la prorogation du mandat de la MONUSCO “sans tenir compte des revendications de la population”.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires