janvier 10, 2021

Renaissance : Max Mayaka s’associe aux présidents sectionnaires pour la mise à l’écart de Pascal Mukuna

Partager cet article

 

Grandes retrouvailles le samedi 9 janvier sur l’avenue Lokolama à Matonge où siège le Comité national des supporters (CNS) du FC Renaissance du Congo. En froid depuis plusieurs années avec les inconditionnels du club, Jean-Max Mayaka a fait une descente dans le fief des « oranges ». Occasion pour lui de faire son mea culpa après une période d’incompréhension entre lui et les siens.

Face aux présidents sectionnaires de la ville de Kinshasa, Max Mayaka a expliqué qu’il « n’est jamais venu à Renaissance pour avoir le poste de président ». Il a fait savoir qu’il se bat plutôt pour l’unité au sein du club. C’est dans cette optique qu’il a soutenu la démarche du CNS qui se bat contre l’initiative de Pascal Mukuna.

Sous une salve d’applaudissements, Max Mayaka et l’équipe dirigée par Willy Kindembe ont juré de la mise à l’écart de Pascal Mukuna et mettent le cap sur l’organisation de l’assemblée générale extraordinaire et élective. Accises au cours desquelles sortiront un nouveau comité devant succéder à l’Évêque Mukuna qui, malgré tout, s’accroche en convertissant l’ASBL en société.

Rachidi Mabandu

 405 vues


Partager cet article