Si la majorité parlementaire est identifiée, Tshisekedi promet de nommer soit Bahati soit une autre personne pour former le gouvernement

 

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi annonce qu’il va nommer le formateur du gouvernement dans les quelques jours au cas où une nouvelle majorité parlementaire serait identifiée et acquise à sa cause.

Il l’a dit à Oyo dans la République du Congo après entretien avec son homologue Denis Sassou Ngweso, Président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale.

« Il est à l’ouvrage depuis le 1er janvier. Je crois qu’aujourd’hui il va faire une conférence de presse pour présenter les étapes qu’il va entreprendre. Sa tâche est de constater une nouvelle coalition. Et en ce moment là, nous allons designer un formateur. Ça sera soit lui, soit une autre personne, qui sera chargée cette fois-là de former le gouvernement », a dit Félix Tshisekedi.


Pour faciliter Modeste Bahati Lukwebo à bien mener son travail, quelques personnalités politiques représentant les zones linguistiques ont été désignées pour l’assister dans sa mission. Pour l’espace Kasaï, il s’agit du sénateur Samy Badibanga, l’Equateur, Jean Bertrand Ewanga et Rémy Massamba pour l’espace Bandundu-Kongo Central. Danny Banza a été désigné pour l’espace swahiliphone et Gentiny Ngobila pour Kinshasa.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires