janvier 12, 2021

RDC : Steve Mbikayi et son PT accusent la coordination FCC d’être à la base de la rupture de la coalition FCC-CACH

Partager cet article

 

Le ministre des affaires humanitaires Steve Mbikayi Mabuluki et son parti Travailliste (PT) accusent la coordination du Front Commun pour le Congo (FCC) chapeautée par Néhémie Mwilanya d’être à la base de la rupture de la coalition Front Commun pour le Congo et Cap pour le Changement (FCC-CACH).

Ils l’ont fait savoir à travers une déclaration faite lundi 11 janvier 2021 à l’issue d’une session extraordinaire tenue au siège du parti à Kinshasa.

« La coordination singleton du FCC est en grande partie à la base de la crise ayant conduit à la rupture entre les deux familles. Dans ses faits et gestes, cette coordination avait continué à se comporter comme à l’époque où le FCC contrôlait tous les pouvoirs, attitude qui avait amplifié les conflits entre le chef de l’État et son prédécesseur », ont déclaré Steve Mbikayi et les membres du parti.

Pour eux, cette dernière (coordination FCC) devrait en principe protéger l’ancien président en le laissant jouer un rôle dans l’ombre. Cependant, ils déplorent le fait que la coordination prenait seule les initiatives importantes et a bloqué pendant plus d’une année la structuration réclamée par les sociétaires de la famille politique.

Ainsi, après la rupture de cette coalition gouvernementale, Steve Mbikayi et ses troupes ont décidé d’embarquer dans l’autre bateau en adhérant à l’Union sacrée de la nation, initiée par le président Tshisekedi.

Dostin Eugène Luange

 286 vues


Partager cet article