janvier 13, 2021

Union sacrée : Mende demande à Tshisekedi d’être prudent concernant des adhésions fantaisistes

Partager cet article

 

« C’est vrai qu’on constate qu’il y a des individus qui adhèrent à une coalition. Ça, ça dépasse un peu la compréhension que nous avons personnellement d’une coalition, une coalition c’est un ensemble des partis ou des regroupements qui se décident à discuter et à approuver un programme de gouvernement au service duquel ces partis et regroupements vont se mettre. Mais on ne peut s’attendre à ce que les individus sortent de parti ou des regroupements pour adhérer individuellement, à moins d’être personnalité indépendante. Mais que des personnes qui appartiennent à des partis ou des regroupements ne peuvent logiquement à mon sens quitter ces partis ou ces regroupements pour adhérer à une coalition à laquelle leur parti ou regroupement n’appartient pas. Dans ce cas effectivement, il s’agit d’adhésion fantaisiste et il est bon que le président de la République fasse attention à ne pas drainer aussi bien les bonnes graines et l’ivraie », c’est ce qu’a déclaré Lambert Mende mercredi 13 janvier 2021 devant la presse lors de la déclaration de son regroupement Alliance qui a officiellement adhéré à l’union sacrée.

A cette même occasion, Mende Omalanga a exprimé son souhait de voir le front commun pour le Congo faire partie de l’union sacrée prônée par Félix Tshisekedi.

S’agissant de ses relations avec l’ancien président de la République Joseph Kabila, l’ancien ministre de la communication et médias qui a insisté sur le fait que la cohésion puisse revenir au pays le plus rapidement possible, a expliqué qu’il continue d’entretenir de bons rapports avec l’autorité morale du Front Commun pour le Congo.

Il sied de préciser qu’avant Lambert Mende, plusieurs autres partis et regroupements du FCC avaient déjà annoncé leur adhésion à l’union sacrée.

JKM

 2,199 vues


Partager cet article