Kasaï Oriental/Mobilisation des recettes : Le maire de Mbuji-Mayi annonce le début du recouvrement forcé le 28 février

 

Le maire de Mbuji-Mayi, Louis d’or Ntumba Tshiapota, annonce le début de recouvrement forcé à partir de ce 28 février 2021. Tel est le motif de la rencontre qu’il a dirigé en début de semaine avec tous les services urbains générateurs de recettes. Question de prendre des dispositions avec les responsables de ces services en vue de la bonne mobilisation des recettes sur terrain.

Les services concernés sont notamment le service urbain de transports et voies de communication, qui annonce le début de contrôle de trois actes générateurs des recettes.
Il s’agit de la taxe de stationnement, la taxe de péage en ville et la taxe de numérotation des véhicules.

Selon le chef de service urbain de transcom, la taxe de stationnement est journalière. Ce dernier indique que l’avant-midi est réservé au paiement volontaire. « Tandisque le recouvrement commence l’après-midi, et la taxe de péage est trimestrielle», explique ce chef de service urbain qui souligne qu’ils ont un mois : le premier de chaque trimestre pour payer volontairement , c’est à partir du deuxième mois que débute le recouvrement forcé».


Et de poursuivre : «enfin, la taxe de numérotation des véhicules ne se paie que lors de l’acquisition de l’engin».

Lire aussi  RDC : Une question orale avec débat adressée au DG du FPI sur le "licenciement abusif et le rabattement des grades de certains agents"

Louis d’or Ntumba Tshiapota, Maire de Mbuji-Mayi insiste pour que tous les véhicules de transport soient peints en jaune et les numéros en vert. Il invite les assujettis à s’acquitter volontairement afin de permettre à la mairie de mener à bien sa politique pour le développement de la ville.

Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires