Kinshasa : Gentiny Ngobila convainc les riverains du Grand Marché qui adhèrent à la vision de Kin-Bopeto

 

Animé par le souci de rendre Kinshasa propre en général et le marché central et ses alentours en particulier, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, s’est entretenu, mercredi 17 février dans la salle polyvalente de l’hôtel de ville, avec les riverains du Grand Marché communément appelé zando.

Tout a commencé par la présentation de ces habitants de la commune de Kinshasa, question pour l’autorité urbaine de bien connaître ses interlocuteurs.

Prenant la parole, le Chef de l’Exécutif provincial de Kinshasa les a invités à assainir leurs avenues qui se trouvent dans l’insalubrité totale.


Pour le Gouverneur Ngobila, ces avenues qui sont des artères secondaires doivent être dégagées et aménagées afin permettre une bonne circulation sur les routes principales comme celle des huileries et Kasa-Vubu qui connaissent des embouteillages parfois monstres. Ainsi, a fait savoir le patron de la ville, le ministre provincial des infrastructures a déjà été instruit quant à ce.

Lire aussi  RDC : "vous nous avez fait grandir et façonner dans l'école du Kabilisme dont l'essentiel se résume par la libération de notre pays" (Momat à Kabila)

Par ailleurs, Gentiny Ngobila a fait un bref aperçu de Kinshasa des années 60, soulignant que cette capitale RD-Congolaise était enviée par tous, mais seulement voilà, elle est devenue aujourd’hui la dernière de grandes mégapoles du monde.

Il a également relevé que « Kinshasa bopeto est aussi le changement de mentalités » tant prôné. D’où l’importance pour la population et les autorités de parler un même langage pour le développement du pays.

« Il faut changer, sinon, nous allons rester la risée de tous », a dit le Gouverneur Ngobila, tout en interpellant tout le monde à la prise de conscience.

Après cet entretien avec le premier citoyen de Kinshasa, ces riverains ont accepté l’appel du Gouverneur de la ville. Tous ont fait leur adhésion à cette vision de salubrité de leurs avenues et alentours. Une chose en plus, le Gouverneur de la ville leur a demandé d’aménager des enclos et de peindre leurs bâtiments de façon uniforme.

Lire aussi  Kananga/nomination de l'informateur : "il ne s'agit pas d'intimider les élus du peuple à s'allier à l'Union sacrée mais plutôt d'une voie tracée pour le salut du peuple" (G. Kabuya)

Pour rappel, ce sont les habitants des avenues Kato, Luvua, Itaga, Lowa et autres qui étaient présents à cette réunion.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires