Consultations : « la réduction de la taille du gouvernement sera un signal fort auprès du peuple qui l’attend » (Jean-Pierre Lotoy)

 

Au cours des échanges qu’elle a eus avec le Premier Ministre ce samedi 27 février à l’hôtel du gouvernement, la délégation du conseil des professeurs d’universités a fait savoir à Jean-Michel Sama Lukonde que le peuple attend un gouvernement qui sera réduit en taille.

Selon le président qui a conduit la délégation, le budget de l’État est plus consommé par les avantages et la rémunération du personnel politique.

« Nous avons dit ce que le peuple congolais attend de ce gouvernement qui pointe à l’horizon. Le peuple attend un gouvernement à une taille réduite. Ça sera un signal fort auprès du peuple qui verra que les institutions politiques sont en train de faire une réduction des effectifs », a confié Jean-Pierre Lotoy à la presse.

À lui d’ajouter, « on n’a pas besoin d’un gouvernement éléphantesque. On en a eu pendant plusieurs années, sans produire des résultats probants. On ne peut dire que l’action gouvernementale a réussi quand vous pouvez trouver l’eau et l’électricité dans votre village sans parcourir des kilomètres et sans tracasseries ».

Pour cette délégation, « il faut que le gouvernement qui pointe à l’horizon s’occupe plus des conditions socio-économiques de la population et du développement du pays ».

« Nous avons dit aussi au Premier Ministre qu’il faut entamer des réformes. On ne gouverne pas le conjoncturel, on gouverne le structurel. Aujourd’hui, avec le changement de paradigme, dans la gouvernance de l’État que le Président de la République Félix Tshisekedi vient de donner le coup d’envoi, nous espérons que ce que nous disons ici sera pris en compte », suggère le conseil des professeurs d’universités qui promet d’accompagner le chef du gouvernement, à qui il souhaite une franche collaboration avec le Chef de l’État, « pour le développement de la RDC.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires