Lomami : Début du procès sur les écoles fictives ce lundi 29 mars à Kabinda

 

Les audiences publiques sur les écoles fictives ou écoles non viables dans la division éducationnelle de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST-Lomami) démarrent ce lundi 29 mars 2021 dans la ville de Kabinda.

Le dossier en justice oppose les avocats de la République aux cadres de l’EPST-Lomami présentement aux arrêts à la prison centrale de Ludimbi.

L’extrait de rôle a été affiché au cabinet du greffier principal de la cour d’appel de Lomami. Il est signé par le greffier principal de la Cour d’appel de Lomami lui-même, Nyanguila Wameya Victor. L’audience publique commencera à 9h00 dans la salle Ubuntu du gouvernorat de province. Les quatre cadres de l’EPST Lomami qui passeront à la barre sont :
1. Isidor Kasenge Mayele (Directeur provincial SECOPE Lomami );
2. Désiré Kapenga Mbatshi (Directeur Provincial EPST Lomami);
3.Muhaba Mulimbi Pasi (SECOPE Lomami) ;
4. Mwenze Mpeye Charles, chef d’antenne urbaine (SECOPE urbain).

Lire aussi  RDC/COVID-19 : Les provinces du Kwilu, Kwango et Mai-ndombe asphyxiées par la suppression des taxes des produits agricoles

Selon le bureau de l’Union nationale de la presse du Congo UNPC-section de Lomami, après les tractations avec les autorités judiciaires et sécuritaires, le procès sera retransmis en direct à la RTNC Kabinda et en relais aussi sur les antennes la Radio Télévision Veritas (RTV) de Kabinda sous le financement du gouvernement provincial de Lomami.

Le vice-gouverneur et gouverneur ad intérim de Lomami affirme que pour des raisons pédagogiques, toute la population devra suivre à la radio ce procès, premier du genre dans toutes les provinces de la RDC.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires