Ituri : Bamanisa instruit le maire de Bunia de n’autoriser aucune manifestation publique dans la ville

 

Le gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi vient d’instruire le maire de la ville de Bunia, chef-lieu de cette province, à n’accorder aucune autorisation à une manifestation publique dans la ville.

Dans une lettre adressée à l’autorité urbaine, Jean Bamanisa rappelle au maire « l’environnement sécuritaire fragile de la ville de Bunia et ses environs » et indique que la « situation du moment telle que présentée par tous les services de sécurité convergent vers une prévention par des mesures appropriées tendant à limiter » la liberté de manifestation, bien que garantie par les lois du pays.

« (…) Par conséquent, je vous instruis de n’accorder aucune autorisation d’une quelconque manifestation à caractère public sollicitée. Tous ceux qui pertuberont l’ordre public, alors que les manifestations sont interdites, seront tenus responsables de tous les dommages sur les personnes et leurs biens (…) », prévient Jean Bamanisa dans cette lettre dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.


Une décision qui vient couper l’herbe sous les pieds des « Jeunes Leaders » et de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) qui avaient saisi l’autorité urbaine au sujet des manifestations de soutien au vote de la motion de censure contre le gouverneur et son équipe.

Au cours de la plénière du 13 avril dernier, trente trois (33) députés sur les quarante et un (41) présents avaient voté pour la déchéance de Bamanisa et tout son gouvernement. Accusé de mauvaise gestion notamment, le gouverneur de province avait refusé de se présenter devant les élus provinciaux pour livrer sa version des faits.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires