RDC : le CPVS balise le chemin en faveur de Sama Lukonde en ce qui concerne les engagements du chef de l’État

 

« Le rapport sanctionnant
la fin de l’atelier du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS) sur la validation de l’état, des lieux de la mise en œuvre des engagements du chef de l’Etat contenus dans le programme du Gouvernement, aura eu le mérite de placer le curseur au bon endroit pour permettre au
nouveau Gouvernement de maîtriser ce qui a été réalisé et le chemin qui reste à parcourir ».

Ce constat, fait le jeudi 29 avril par le coordonnateur de cette institution attachée à la présidence de la République, à l’issue des travaux de deux jours, est une preuve d’engagement des participants dans différents panels. Au terme desdits travaux, secrétaires généraux,directeurs généraux et chefs d’entreprises publiques, points
focaux des ministères, délégués des services publics
et ceux du comité de pilotage du CPVS et la société civile ont formulé des recommandations après un débat général animé
par le Directeur de cabinet du CPVS, M. Gérard Ntumba.

Après cette étape de validation, promet François Muamba Tshishimbi dans son mot de clôture de l’atelier, « les cellules opérationnelles du CPVS vont s’atteler dans leurs tâches à ajuster le travail produit avec les actions contenues dans l’actuel programme du Gouvernement et produire divers indicateurs en vue de permettre l’évaluation des
progrès qui seront réalisés dans leur mise en œuvre tout au long du chemin qui mène à la fin de l’année 2023 ».

Mais en attendant, « le rapport final, tout au moins dans sa présentation commission par commission, s’est efforcé de nous donner une photo-flash de l’état des lieux de la mise en œuvre des engagements du Président de la République », constate le coordonnateur du CPVS. François Muamba Tshishimbi est d’avis, après avoir suivi de près le déroulé des activités et suivant le constat général, que « tout n’est pas rose mais tout n’est pas gris non plus ».

« Les recommandations que vous avez faites sont en mon sens la meilleure contribution que nous pouvons faire ensemble pour l’amélioration de la prise en compte des attentes de la population dans les engagements du Président de la République », se satisfait François Muamba félicitant et remerciant les participants
pour « le travail abattu ». « Il m’a été rapporté que les discussions n’étaient pas
toujours faciles, mais au bout
du compte le consensus a été
toujours présent et je crois que c’est l’essentiel », précise le coordonnateur du CVPS.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires