RDC : « L’état de siège proclamé au Nord-Kivu et en Ituri pourrait être une des conditions du retour de la paix » (Bemba)

 

« L’état de siège proclamé dans les régions du Nord-Kivu et de l’Ituri pourrait être une des conditions du retour de la paix ». C’est en ces termes que Jean-Pierre Bemba a réagi à la décision prise par Félix Tshisekedi. Le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC) s’est confié le vendredi 7 mai à nos confrères de France 24 depuis Kinshasa.

Pour lui, les Congolais « attendent beaucoup » du nouveau gouvernement nommé mi-avril, auquel il faut « donner sa chance » d’apporter des solutions à la crise que traverse la RDC.

Par ces déclarations, Jean-Pierre Bemba apporte ainsi son soutien à la décision du Président Félix Tshisekedi d’instaurer l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu dans l’Est du pays afin de lutter contre les nombreux groupes armés qui y sévissent depuis des années et commettent des crimes « innommables ».


« Cet état de siège est une chance pour que l’armée ramène la paix et la sécurité », affirme Jean-Pierre Bemba.

Lire aussi  Ituri : Voici le programme des activités du Premier ministre à Bunia

Au sujet d’une éventuelle présence de troupes rwandaises sur le sol congolais afin de lutter contre les groupes armés dans l’Est, le président du MLC se dit favorable à condition que cela s’inscrive dans un accord : « Utilisons tous les moyens possibles pour éviter les massacres quotidiens dans cette zone importante du pays ».

Le leader du MLC estime crucial que la Police militaire puisse y être déployée afin de punir toute violation en sorte que cet état de siège n’encourage pas de la part des forces de sécurité des abus dont elles sont accusées depuis des années.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires