RDC : Des militaires arrêtés pour soupçon de complot avec les ADF visant à assassiner certains officiers FARDC

 

Quelques militaires de forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont arrêtés à Beni après qu’ils ont été soupçonnés de planifier l’assassinat de certains officiers de l’armée. Ils auraient reçu de l’argent de la par des Forces Démocratiques Alliées (ADF) pour exécuter cet acte incivique.

Le lieutenant Anthony Mualushayi porte-parole des FARDC dans la région de Beni précise que ces suspects ont été mis hors d’état de nuire après des enquêtes de l’auditorat militaire de garnison de Butembo-Beni.

“Tout celui qui a été cité dans ce dossier est déjà à l’auditorat militaire et le dossier évolue très bien, bien qu’on a changé quelques officiers militaires qui sont au niveau de la justice militaire biensûr, on attend les nouvelles autorités militaires qui sont déjà affectées et qui seront là bientôt pour que le dossier évolue”, a dit le lieutenant Anthony Mualushayi au cours d’un briefing de la presse organisé à Beni le vendredi 14 mai à la base de la MONUSCO (mission de l’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo).


Cette arrestation des militaires dont des officiers, intervient une semaine après la mise en place de l’État de siège décrété par le Président Félix Tshisekedi pour éradiquer l’insécurité dans l’Est du pays.

Lire aussi  État de siège : “Il y a péril en demeure, les égorgeurs continuent à tuer” (Société civile)

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires