État de siège : Une structure citoyenne note l’amélioration de la situation sécuritaire en Ituri

 

Le collectif « Allez-y FARDC », une structure informelle de soutien aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) implantée en Ituri, révèle avoir noté une amélioration de la situation sécuritaire dans cette province depuis la proclamation de l’état de siège dans cette entité par le Président de la République.

D’après Jean-Jacques Upendji, président dudit collectif, cette amélioration est consécutive aux opérations militaires menées par l’armée contre les rebelles de la Coopérative pour le développement au Congo (CODECO) actifs principalement à Djugu et ceux de la Force Patriotique et Intégrationiste du Congo (FPIC) dans le territoire d’Irumu.

 » Nous remercions le Chef de l’État, le Commandant suprême de la police et de l’armée pour avoir pris cette décision (…) Depuis cette mesure, nous avions vu la restauration de l’autorité de l’État et petit à petit, le retour de la paix dans certains coins de Djugu et à Irumu avec la réouverture des routes jadis occupées par les miliciens. Il y a également la récupération par les Forces armées nationales de plusieurs villages jadis occupés par les groupes armés (…) », a-t-il déclaré au cours d’un entretien avec le média non-aligné.

Lire aussi  Beni : L'explosion d'une bombe fait au moins 18 blessés au marché de Macampagne

Le collectif « Allez-y FARDC » est une structure informelle qui « soutient les actions de l’armée » en Ituri notamment en organisant des séances de sensibilisation auprès des populations pour les inciter à se « désolidariser des groupes armés et faire confiance à l’armée ».

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires