RDC : Les USA tiennent aux élections dans le délai prévu par la constitution du pays

 

Après avoir conféré, 48 heures auparavant avec le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, autour des questions électorales, l’envoyée spéciale des Etats-Unis d’Amérique, Lisa J. Peterson, a été reçue, ce mercredi 16 juin, par le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga. Conduite par Mike Hammer, ambassadeur des Etats-Unis en poste à Kinshasa, Lisa J. Peterson est venue s’entretenir avec le speaker de la Chambre basse du parlement autour des questions relatives aux droits humains.

« Dans le cadre de notre dialogue relatif aux questions des droits humains, il était question que nous prenions langue avec le président de l’Assemblée Nationale pour voir ensemble comment nous pouvons faire avancer des questions qui ont justement trait aux droits de l’Homme », a déclaré Mme Lisa au sortir de cette audience.

La diplomate américaine a aussi évoqué avec le speaker de la Chambre basse du Parlement des questions liées à la tenue de scrutins à l’échéance 2023.

« Nous avons aussi parlé d’élections à venir, celles de 2023, parce que nous voulons nous rassurer que ces élections vont se dérouler dans le temps et qu’il existe des mécanismes en place qui permettent justement la tenue de ces élections », a-t-il précisé par ailleurs.

Lisa Peterson est venue dire à Christophe Mboso la détermination de l’administration Biden à faire avancer la lutte contre la traite des personnes en République Démocratique du Congo.
Pour l’envoyée spéciale de l’administration américaine, les Etats-Unis entendent maintenir leur soutien au gouvernement, au peuple congolais, mais surtout au Chef de l’Etat et au Parlement congolais qui ont un rôle moteur à jouer pour faire continuer à faire avancer les questions des droits humains et les élections.

La Rédaction

Lire aussi

Les plus populaires