3è vague/COVID-19 : Les entreprises publiques et privées appelées à réduire de moitié le nombre des employés

 

« L’Administration publique, les entreprises publiques ainsi que privées demeurent ouvertes à 50% de leur capacité d’accueil ». C’est l’une des résolutions prises lors du conseil des ministres de vendredi 18 juin. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la troisième vague de COVID-19 en République Démocratique du Congo. Le Gouvernement appelle les employeurs « à faire preuve d’une gestion efficiente du personnel et le recours le cas échéant au travail à distance ou télétravail ».

Suite aux décisions prises par le Chef de l’État, le Gouvernement trouve nécessaire de renforcer les mesures barrières face à la survenue de la troisième vague de COVID-19. Dans son intervention au conseil des ministres, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a rappelé l’annonce du Président de la République faite le 15 juin, relative aux mesures barrières pour faire face à la survenue de la troisième vague de la pandémie de COVID-19 en RDC.

Lire aussi  RDC-Meurtre de Joseph Sivasima : Des enfants de Beni exposés aux maladies suite à la grève des infirmiers

Il a été chargé, en tant que Chef du Gouvernement, de prendre toutes les mesures d’encadrement et de suivi pour mettre en exergue ces mesures dans les 48 heures.
C’est dans ce cadre qu’il avait réuni, le 16 juin dernier, à l’Hôtel du Gouvernement, tous les membres du Comité multisectoriel de la riposte contre la COVID-19.


Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires