Affaires jeeps aux Députés : « Offrir des véhicules aux élus, c’est confondre le besoin et le désir » (Euloge Diamonika)

 

Des réactions fusent de partout concernant l’affaire de 500 jeeps qui seraient offertes aux députés nationaux par le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo.

Se confiant à ACTU7.CD ce mardi 22 juin, le président de la Fondation « geste d’amour », Euloge Diamonika interpelle les autorités de la République de faire la différence entre le besoin et le désir.

Pour lui, « offrir des véhicules aux élus, c’est confondre le besoin et le désir. Un pays grand comme le Congo, on doit pourtant savoir faire cette différence, nos hôpitaux manquent d’ambulances, des aspirateurs… nos policiers ne sont pas payés, les enseignants et médecin non plus ».


Pour Euloge Diamonika, le problème ne vient pas seulement de celui qui offre, mais également de celui qui reçoit.

« Imaginez la Réaction d’un médecin impayé… le problème ne vient pas seulement de celui qui offre, mais de celui qui reçoit aussi. Cet argent pourrait servir à autre chose », a t-il ajouter.

Lire aussi  RDC : La Nouvelle epuipe de la Dynamique Congo Unis présentée officiellement à Vidiye Tshimanga

À écouter le président de l’Assemblée Nationale lors d’une rencontre avec les députés nationaux, 250 jeeps sont déjà arrivées à Boma dans le Kongo-central et les jeeps sont attendues le mois prochain. Ce geste est interprété diversement par l’opinion. Si pour certains députés, ces jeeps seront livrées à crédit et une retenue à la source jusqu’à l’épuration des dettes servira à payer ces véhicules, d’autres pensent par contre que cette offre consacre la corruption et n’est rien d’autre que la récompense de Félix Tshisekedi aux députés qui ont déserté leur camp politique en faveur de la création de l’Union sacrée de la Nation.

D’jessy M’boma B

Lire aussi

Les plus populaires