RDC : L’évaluation de l’état de siège au centre des échanges entre le Premier ministre et les élus nationaux de l’Ituri

 

Les députés nationaux élus de la province de l’Ituri ont été reçus ce mardi 6 juillet 2021 par le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo (RDC), Sama Lukonde Kyenge. L’évaluation de l’état de siège décrété dans cette province depuis le 6 mai dernier a été au menu de ces échanges.

D’après le député national Ézéchiel Kambale Barnabas, élu du territoire de Mambasa qui livre cette information, cinq (5) membres du gouvernement ont pris part à cette rencontre. Il s’agit du Ministre de l’Intérieur, Ministre d’État de la Justice, Ministre de la Défense, Ministre de la Santé ainsi que du Ministre des Affaires sociales et Actions humanitaires.

Selon la même source, il était question pour ces élus de venir faire part au Chef du Gouvernement des attentes non accomplies par l’état de siège depuis sa proclamation. Le fonctionnement de l’appareil judiciaire a également fait l’objet de ces discussions. Ces élus qui disent avoir accueilli « favorablement » cette mesure exceptionnelle, indiquent avoir dit au premier ministre qu’ils ne « seront pas pour une interminable prorogation » de l’état de siège « sans résultats notables » sur terrain.

Lire aussi  Kidnapping à Mbuji-Mayi : Un vendeur des crédits téléphoniques échappe à ses bourreaux

« Nous étions reçus ce mardi par le premier ministre pour parler de l’état de siège en Ituri (…). Nous avons accueilli favorablement, comme nos populations, la mise sous état de siège de notre province. Mais aujourd’hui, le constat est qu’il n’y a vraiment pas de changement notable sur le plan sécuritaire. Aussi, jusqu’à présent, on ne sent pas une détermination et un changement de tactique de la part de notre armée. Nous avons évoqué aussi le cas de la justice avec la mise en veilleuse des juridictions civiles même pour les dossiers civils. Enfin, nous avons évoqué le cas de déplacés sans assistance qui sont nombreux en Ituri (…). Nous sommes venus lui dire qu’on ne soutiendra plus la prorogation de l’état de siège aussi longtemps qu’il n’y aura pas de résultats palpables. Nous sommes allés lui dire que nos électeurs nous ont dit que les résultats de l’état de siège se font attendre (….) », résume le député national Ézéchiel Kambale Barnabas joint par ACTU7.CD

Lire aussi  Rutshuru : une dizaine des militants de la LUCHA arrêtés à Nyamilima après la destruction d'une clôture électrique autour du parc des Virunga

Avant de poursuivre : « (…) Nous avons rappelé au ministre des Affaires humanitaires, les dossiers pendants dans son cabinet dont la catastrophe naturelle enregistrée en juin à Nziapanda Bella, chefferie de Babila Babombi et les déplacés internes qui vivent sans assistance à Lwemba, Mayuano, Mambasa, Biakato (…) ».

Débutée à 10 heures, la réunion s’est clôturée sur une note satisfaisante. Le Premier Ministre a promis de faire parvenir les observations de ses hôtes au Président de la République. Les deux parties se sont convenues de maintenir le contact permanent afin d’évaluer les actions sur terrain.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires