Affirmation de Léon Kengo Wa Dondo : « Le cardinal Laurent Monsengwo ne présentait pas un signe de maladie »

 

« Le cardinal Laurent Monsengwo ne présentait pas un signe de maladie », déclaration faite par Léon Kengo Wa Dondo le samedi 17 juillet lors de la signature du livre des condoléances au lieu de recueillement à GB/Shoprite. Une affirmation de l’ancien président du Sénat qui relance le débat autour des causes de la mort du prélat catholique.

« Lorsque j’ai appris qu’il (Laurent Monsengwo) était décédé, j’étais abasourdi », a fait savoir Léon Kengo Wa Dondo devant les membres de la famille biologique de Mgr Monsengwo et quelques responsables de l’Église catholique. « Il n’était pas seulement un ami, mais un frère. Je partage la douleur de sa famille parce que je suis de cette famille », a regretté Léon Kengo qui a partagé sa carrière politique avec l’homme de Dieu.

Mgr Laurent Monsengwo Pasinya a rendu l’âme le 11 juillet en France. C’est en principe le dimanche 18 juillet que sa dépouille est attendue à Kinshasa pour des hommages officiels avant l’inhumation en la paroisse Notre Dame du Congo.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires