Kinshasa : La dépouille mortelle du Cardinal Monsengwo admise à la morgue de l’hôpital Saint Joseph après la messe dite en sa mémoire en la Cathédrale Notre Dame

 

La dépouille mortelle du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a été admise à la morgue de l’hôpital Saint Joseph ce dimanche 18 juillet 2021 dans la soirée. C’était après une messe de requiem dite en sa mémoire le même jour à la Cathédrale Notre Dame du Congo située dans la commune de Lingwala.

Devant de nombreux fidèles catholiques qui ont pris d’assaut le lieu de la cérémonie [Cathédrale Notre Dame du Congo] et plusieurs personnalités du pays dont les présidents de deux chambres du parlement, le Premier Ministre, Gouverneur de la ville de Kinshasa…, le Vice-président de la CENCO (Conférence Épiscopale Nationale du Congo), Mgr José Moko a axé son homélie sur le bonheur de ceux qui meurent dans le Seigneur « car ils ne sont pas morts mais ils se reposent ».

« (…) Par la mort du Cardinal Monsengwo, nous avons un exemple pour le combat de la vie et pour la dignité de l’homme. (…) La mort ne nous détruit pas mais elle nous transforme. (…) Ainsi, la vie éternelle se prépare ici et maintenant », a-t-il exhorté, souhaitant ainsi repos éternel au Cardinal Monsengwo.

Lire aussi  "Le Cardinal Monsengwo est toujours interné dans un hôpital de Kinshasa, les médecins craignent qu'il meurt dans l'avion" (Proches)

Aux côtés des officiels, plusieurs acteurs politiques dont l’opposant Martin Fayulu, ont pris part à cette célébration eucharistique.

La partie officielle est prévue ce mardi 20 juillet à l’esplanade du Palais du Peuple, avant son inhumation mercredi 21 juillet à la Cathédrale de Lingwala.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires