Diplomatie : Christophe Lutundula attendu en Belgique en septembre prochain « pour faire l’évaluation des relations bilatérales RDC-Belgique sous Félix Tshisekedi »

 

Contrairement aux informations relayées par plusieurs médias, Félix Tshisekedi n’ira pas en Belgique en septembre prochain. Il s’agira plutôt de son Ministre des Affaires Étrangères Christophe Lutundula Apala. Le Vice-Premier Ministre en charge des Affaires Étrangères est attendu en Belgique, 2 ans après la visite officielle de Félix Tshisekedi. D’après l’ambassadeur de Belgique en poste en RDC qui a été reçu mardi 10 août par le chef de la diplomatie congolaise dans son cabinet de travail, cette visite du VPM fera l’évaluation des relations bilatérales entre la RDC et la Belgique depuis l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

« J’ai été invité par le Vice-Premier Ministre des Affaires Étrangères afin de pouvoir parler de plusieurs dossiers bilatéraux et ceci en prévision de sa visite en Belgique en septembre. À ce moment, nous aurons l’occasion de faire l’évaluation de la visite de son Excellence Monsieur le Président, Chef de l’État Félix Tshisekedi il y a 2 ans. C’était en 2019 au moment où il a fait sa première visite en Europe et en Belgique. Il y a eu quelques activités qui ont été mises en place, c’est-à-dire quelques actions qui ont été initiées par rapport à l’amélioration des relations bilatérales et la visite du VPM Lutundula interviendra deux ans après celle du Chef de l’État Félix Tshisekedi. Nous allons faire le bilan de la coopération bilatérale pendant ces deux ans », a dit devant la presse l’Ambassadeur Belge en RDC, Jo Indekeu.

Lire aussi  Crise RDC-Rwanda : Les parlementaires congolais boycottent la 145è Assemblée de l’Union interparlementaire prévue à Kigali

Lors de sa visite officielle en 2019 en tant Chef de l’État, Félix Tshisekedi a posé des bases permettant à son pays, la RDC d’améliorer la collaboration avec son ancien colonisateur, laquelle collaboration n’était pas au beau fixe à l’époque de son prédécesseur Joseph Kabila.


« J’ai également pris l’occasion de cette visite pour parler au ministre du nouveau projet/plan pluriannuel de coopération au développement avec le Congo. Il s’agit d’un plan bilatéral que nous sommes entrain de mettre sur pied qui reprendra les mêmes axes que celui du passé, avec quelques innovations pour faire face et répondre aux différentes demandes que nous avons eues du côté congolais et dans ce cadre là, ce nouveau plan qui ira de 2023 jusqu’en 2017, répondra au besoin de l’état congolais et de la population congolaise », ajoute le diplomate Belge.

Ce plan concerne plusieurs aspects de la vie nationale. En clair, la Belgique qui a repris sa coopération avec la RDC, « grâce à la diplomatie de Félix Tshisekedi » a finalement accéder au cahier des charges soumis par le Président congolais lors de sa visite en 2019.

Lire aussi  Assemblée provinciale de Kinshasa : les assistants parlementaires cumulent 13 mois d'impaiement

« Nous continuons à travailler sur les différents secteurs que nous sommes déjà engagés, c’est-à-dire, la santé, l’éducation, l’agriculture, l’environnement. Nous allons dans ce secteur là, retrouver de nouveaux axes en mettant en avant la jeunesse, les femmes, la protection sociale. Ce sera une autre articulation mais dans les mêmes secteurs », conclut Jo Indekeu.

La RDC par son Vice-Premier Ministre Lutundula et la Belgique vont finalement passer à la mise en œuvre de ce plan qui participera au processus du développement du Congo.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires