Lutundula à propos de l’élection de Tshisekedi à la SADC : « C’est un grand acquis qui participe au renforcement du leadership congolais au plan international »

 

Le 41è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC tenu à Lilongwe au Malawi a clôturé ses travaux ce mercredi 18 août.


Dans le communiqué final lu par la secrétaire exécutive sortante Stergomena Lawrence Tax, le sommet a élu Dr Lazarus Mc Carthy Chakwera, président du Malawi et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la RDC respectivement président et vice-président de la SADC ; ce qui prédestine le Chef de l’Etat congolais à la présidence de la SADC en août 2022.

Ainsi, la République Démocratique du Congo a été choisie pour abriter les travaux du 42è sommet de cette organisation sous-regionale.


Le sommet a félicité le peuple et le gouvernement zambien pour avoir tenu des élections avec succès et M. Hakainde Hichilema pour avoir remporté ces dernières.

Le sommet de Lilongwe a réitéré son appel à la levée inconditionnelle des sanctions imposées à la république du Zimbabwe et a soutenu ce pays pour les efforts en cours visant à assurer le redressement socio-économique national.

Aussi, l’organe suprême des décisions de la SADC a approuvé la nomination de M. Elias Mpedi Magosi comme nouveau secrétaire exécutif de la SADC en remplacement de Dr Stargomena Lawrence Tax arrivée fin mandat.

Pour le Chef de la diplomatie congolaise, l’élection du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo par ses 15 paires de l’Afrique Australe à la présidence de la SADC reste le plus grand acquis qui participe au renforcement du leadership congolais au plan international.

Après l’Union Africaine en 2021, la République Démocratique du Congo va présider en 2022 à la fois la CEEAC et la SADC.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires