Beni : Le parlement des jeunes soutient la société civile sur les journées de grève

 

Le parlement des jeunes section de Beni au Nord-Kivu soutient la décision de la société civile ayant décrété deux (2) journées de grève en ville de Beni.


Katembo Sekanabo Samuel, président de cette structure, appelle la population à une médiation ce mardi, mais interdit à tous les jeunes de barricader les différentes routes de l’entité.

« Notre ville est menacée par l’insécurité. Tous les jours, il y a plusieurs cas de vol, cambriolage, kidnappings (…). Nous accompagnons la société locale et nous appelons la population à une forte médiation sur la situation que nous traversons, sans barricader des routes », a-t-il rassuré.


Poursuivant, Katembo Sekanabo soutient qu’ « il existe une différence entre une journée de méditation et une ville morte ».

La société civile locale décrété deux (2) journées de grève respectivement lundi et mardi 14 septembre 2021 pour dénoncer l’insécurité grandissante qui frappe de plein fouet leur région depuis belle lurette.

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires