À peine distribuées, les Hyundai Palissade offertes aux députés sont sur le marché de vente de voitures à 45.000 USD

 

À peine distribuées, les Hyundai Palissade offertes aux députés nationaux par le Chef de l’État sont sur le marché de vente de voiture à Kinshasa, constate-t-on. Les prix de ces engins désormais de seconde main varient entre 45.000 et 50.000 dollars américains, affirme un vendeur des véhicules joint par ACTU7.CD depuis l’avenue Sendwe dans la commune de Kalamu.

Les députés nationaux ont commencé à recevoir leurs jeeps depuis le lundi 13 septembre. C’est au total 500 véhicules qui sont octroyés aux élus nationaux de toutes tendances politiques. Selon un élu de Kinshasa, plusieurs députés ont déjà été servis notamment les membres du bureau Mboso. Il y aura même ceux de l’opposition qui seront servis, renseigne le député national.

Les 500 jeeps seraient offertes aux députés pour plus de 41.000 dollars par véhicule. Dans ce pays où les besoins sociaux sont nombreux, l’affaire a fait grand bruit. Une récompense ? Pour quelle raison ? Alors que l’annonce de la remise, aux députés congolais, de véhicules supposés offerts par le Président Félix Tshisekedi n’avait pas fini de livrer tous ses secrets, l’opinion nationale s’est interrogée.

Lire aussi  Tunda sur son absence à l'Ass. Nat. : "J'ai délégué mon vice-ministre pour présenter le projet de loi sur la prorogation de l'État d'urgence"

500 véhicules Hyundai pour 500 députés à plus de 41.000 dollars américains la jeep. Soit un peu plus de 20 millions des dollars dans un pays où une grande partie de la population se plaint de ses conditions de vie, avec notamment des enseignants et fonctionnaires de l’État non payés, des infirmiers en grève ou des besoins alimentaires croissants. Cette information a poussé l’Assemblée nationale congolaise à faire des clarifications.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires