Kinshasa : Ados Ndombasi accuse les militants de l’UDPS d’avoir vandalisé le siège de l’ECIDé

 

Des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi) sont accusés d’avoir vandalisé, le mardi 21 septembre, le siège du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDé) de Martin Fayulu situé sur l’avenue de Enseignement dans la commune de Kasa-Vubu. Une équipe du parti victime conduite par le député Ados Ndombasi est descendue sur les lieux pour constater les dégâts causés.

D’après le député Ados Ndombasi, des militants de l’UDPS/Tshisekedi, de passage sur le boulevard Triomphal lors d’une marche dans le cadre des activités de leur parti, ont jeté des pierres au siège de l’ECIDé. L’élu de la circonscription de la Funa explique que ladite marche, autorisée par le gouverneur de la ville, avait comme point de chute le Palais du peuple.

« Des militants de l’UDPS/Tshisekedi se sont attaqués gratuitement à coup des cocktails molotov aux bureaux de l’ECIDé », affirme Ados Ndombasi. Selon lui, « ces fauteurs des troubles ont détruit portes et vitres avant de vandaliser notre siège ». Il souligne que plusieurs autres biens ont été emportés notamment les chaises et les ordinateurs.


Ces incidents interviennent à quelques jours de la seconde marche de la série convoquée par LAMUKA en date du 29 septembre. A l’heure actuelle, ni l’UDPS/Tshisekedi et moins encore les autorités de la ville ne se sont prononcés sur ces débordements.

Lire aussi  CENI : L'Allemagne exprime son soutien à Denis Kadima Kazadi

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires