« Pour avoir quadruplé les recettes de l’ambassade de la RDC en Chine » en 6 mois, Kayenga Jokay « Victime d’un lynchage médiatique »

 

« L’acharnement du chef de mission Numbi Kayembe et des ses acolytes contre le nouveau diplomate qui a pris ses fonctions au mois de mars dernier est tout simplement lié à un problème de détournement des fonds publics », apprend-t-on.


En effet, « avec ses attributions en tant que responsable de la chancellerie, le Jeune et dynamique diplomate Kayenga Jokay a su s’assurer que la trésorerie de l’ambassade de la RDC à Pékin puisse réaliser des recettes dépassant tous les records ». Juste quelques six mois après sa prise de fonction, « il a su reporter dans les livres comptables des chiffres allant au-delà d’un million de dollars américains ».

« La question qu’il faut se poser est de savoir dans quel compte bancaire cet argent a été transféré avant l’arrivée de ce diplomate intègre? Qui sont ceux qui se partageaient cette cagnotte avant la désignation de Monsieur KAYENGA JOKAY comme responsable de services consulaires? », s’interrogent nos fins limiers qui disent comprendre dès lors et aussi simplement que ceux qui jouissaient de cette manne en veulent à Madame Ntumba Nzeza ex ministre des Affaires Étrangères qui lors de son mandat avait déjà commencé à restructurer les attributions vouées aux diplomates dans les missions diplomatiques pour éviter que les chefs de missions diplomatiques puissent gérer les ambassades et consulats comme des biens privés.


À ce sujet, l’ambassade de la République Démocratique du Congo regorge des diplomates ayant plus de 5 mandats c’est-à-dire 20 ans au même poste.

Dès sa nomination à Kinshasa au mois de décembre dernier et bien avant d’ailleurs, Monsieur KAYENGA « était déjà victime de la médisance et de la diffamation démentielle de son actuel Chef de mission mais sans y répondre, restant professionnel et acquis à la cause de la nation ».
« Il jouit d’une forte renommée au sein de la communauté estudiantine congolaise en Chine parce qu’ayant était lui-même un brillant universitaire. Polyglotte, il jouit aujourd’hui d’une notoriété sans pareil à cause de son carnet d’adresse au sein de la communauté économique chinoise…comme il nous l’a lui-même dit : « l’avantage pour moi d’être diplomate congolais en Chine est que je ne suis pas un touriste dans ce grand pays, cette culture, cette langue et l’approche de la culture orientale sont des aptitudes que je mets au profit de mon pays ».

« Depuis l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays, tous ceux qui sont de sa tribu sont victimes des campagnes de diabolisation au motif qu’ils sont kasaiens », déplorent-ils.
Il s’avère important de souligner que « de mars à ce jour, les recettes de l’ambassade de la RDC en Chine, ont quadruplé, atteignant aujourd’hui un record de 1.200.000 USD. La question que l’opinion se pose est de savoir comment sommes-nous passés de 600.000 USD en 2020 à 1.200.000 USD en 6 mois en 2021? Où sont passées d’autres recettes ? C’est ici qu’il faut saluer le dynamisme de l’actuel responsable des services consulaires et comprendre les raisons du lynchage médiatique dont il est victime de la part de ceux qui étaient habitués à détourner les fonds publics.

CP

Lire aussi

Les plus populaires