Centrale solaire photovoltaïque de Maluku : Pas de travaux de construction une année après la pose de la première pierre

 

Une année après la pose de la première pierre, les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque de Maluku n’ont pas encore commencé. Le site devant accueillir ce centre énergétique demeure dans le même état laissé par Félix Tshisekedi le 19 août 2020 le jour du lancement du chantier.


Le Chef de l’État a posé la première pierre pour la construction de cette centrale mercredi 19 août à Menkao, à plus ou moins 25 Km à l’Est de la ville de Kinshasa. La construction de cette centrale a été accordée à la société « Sun Plus », une filiale de l’entreprise « The Sandi Group », qui devrait travailler en partenariat avec la ville de Kinshasa et la Société Nationale d’Électricité (SNEL). La finalité de ce partenariat, dénommé  » Kinshasa Solar City », était de mettre sur pied une station d’alimentation et de distribution en énergie solaire dans la capitale congolaise. Grâce à cette énergie, diverses zones non électrifiées et celles connaissant une insuffisance d’énergie devraient être desservies.

Cette réalisation était classée parmi les projets d’envergure qui devrait contribuer à l’approvisionnement en énergie supplémentaire du réseau national. Le coût total des travaux est d’un milliard de dollars américains. Ils devraient être exécutés en plusieurs phases, notamment la première phase de 200 MWp qui devrait débuter avec la pose de cette première pierre.


R.M

Lire aussi

Les plus populaires